mardi 24 juillet 2007

Nos gosses

Je ne suis pas encore maman et cela tardera encore un peu, ce qui n'altère en aucun cas mon sentiment de maternité envers les enfants de ce pays et d'un tas d'autres, dont les enfants libyens contaminés par ces pétasses bulgares sensées être anges gardiens et relâchées en règlement de faux comptes libyen, pour astiquer l'image de la Libye au sang de ses enfants.
Ce n'est pas là le vif du sujet de ce post réaction.

Time: Today un peu vers 15h, lieu: une piscine en banlieue.

Je bronzais idiot matant les modèles d'un magazine quand j'intercepte une première conversation. Les voix étaient assez jeunes et se forçaient pour avoir un air plus viril.
On parlait au serveur, c'est la qualité du discours qui m'a fait retourner. On lui parlait comme on parle à un barman, évoquant une amitié établie entre un des "jeunes clients" et le dit serveur. "Sa7bi", disait la voix.
Les gamins avaient tout au plus 15 - 16 ans et commandaient "un vieux magon".
Une deuxième voix demande à l'autre "Mawalni taw ba3d enmawlek".
Ils commençaient à devenir intéressants pour moi, je ne les quitterai plus d'une once.
Après les histoires se déballent dans une fusion de voix tout à fait audible, d'un m'a-t-on entendu impressionnant.
Ils étaient 5 jeunes; 3 garçons, deux pimbêches 14 - 15 ans si on se fit à leur anatomie. Tous bronzés.
Le premier vantard se lance dans un récit tout sauf crédible, pourtant, je le crois, tellement les détails sont époustouflants. Il racontait à sa clique la soirée d'hier, une soirée POKER qui a fini aux alentours de 2h du matin.
Je savais qu'on joue du poker en Tunisie et qu'on y laisse plus que la chemise et des fois sa compagne, mais pas en si bas âge.
La clique a été servie en alcool. Un délit certes, mais çà devient encore plus intéressant. Les langues vont se délier encore plus. Et il est bien clair qu'ils sont des habitués.
Et l'après midi passe dans des petites révélations, tout en caressant les demoiselles de compagnie en bikini à rayures à la Sonia Rykel, je ne sais pas pour quelle raison, ces bikinis évoquent pour moi les joyaux de cette marque connue par ses canards. J'ai l'esprit tordu, je l'avoue. Mais, ce que je vois et j'entends me dépasse.
Une fois dans les toilettes, je croise les deux fillettes refaire leur maquillage, parfaire leur gel bronzant dernier cri et parler des garçons. A 14 ans à tout rompre, elles avaient déjà acquis un lexique de professionnelles.
Je les quitte en me posant un tas de questions auxquelles je peinerai à trouver réponse.
Un ami m'a déjà parlé des pré-ados, de l'attitude d'une gamine de 12 ans qui imite les séries-télé et fait revivre à sa famille plusieurs épisodes.
Par mon expérience "maternelle", j'ai déjà rencontré plusieurs garçons amoureux à 8 - 9 ans.
Un premier constat: Nos enfants sont précoces, mais ne devrons nous pas les protéger?

7 commentaires:

al_moudir a dit…

je suppose qu'ils ont pour la plupart d'entre eux des tatouages et des piercings comme c'est la mode cet été!

anonyme17 a dit…

Ils miment tout simplement leurs parents , ce genre d'ados est une petite minorité dans le pays ,en général c'est des enfants de nouveaux riches , et autres affairistes à la petite semaine , ils sévissent dans des milieux bien déterminés hôtels , restaurants et boites en vogue ...ils ne représentent aucun danger si ce n'est pour eux mêmes et pour leurs parents .

Joy... a dit…

@al_moudir: Non du tout, très quelconques comme garçons.
Très normaux, aucune passion apparente pour une culture ni musicale ni autres.
Les passionnés de musique finissent par en parler, emmène leur mp3, c pas l'cas là.

@ anonyme17: Tu as raison, ama nos enfants miment tjs leurs copains ki miment leurs parents.

wounded_spirit a dit…

Je ne voix pas comment tu les apel des enfants précoces. Moi, je pense que ce sont les résultats du laisser faire de leurs parents, des parents qui se prennent pour des open mind et beaucoup d'autres conneries. Malheureusement, ils ne savent même pas c'est quoi être open mind, ils sont vraiment au premier degré et puis ils se demandent comment leurs fils ou leurs filles sont devenus tels. Tu sais quoi Jihen, quand je vois ça je me demande quel serait l'avenir de notre pauvre société. Anyway, excuse me for being long.
Take care!

Joy... a dit…

@ wounded_spirit: allways welcome.
Et tu as raison.
Just je prends les choses ak de l'humour, pour passer le message sans être une donneuse de leçon.

samsoum a dit…

Joy, on protège nos enfants en les élevant dans un milieu sain et en leur inculquant des le jeune age (3 a 10 ans) les valeurs morales qui vont les protéger et en les écoutant et surtout en les respectant et enfin en les responsablisant.
A 14 ans, c'est trop tard, c'est foutu surtout s'ils ont les moyens. J'ai 3 enfants, l'aine a 16 ans et ils vivent aux US et je te promets, je n'ai aucun problème a le laisser avec ces gamins, au bout de 2 heures il va m'appeler pour que je vienne le prendre.

Malek a dit…

je trouve ça normale. Les fils des riches ou des nouveaux riches boivent de l'alcool sur la piscine, et les fils des moins riches (pauvres, c'est le mot exact) respirent la cole dans leurs QG.
Le problème c'est que ce phénomène se généralise pour les autres petits, surtout qu'en tunisie on aime bien imiter les autres.
Remarque: peut être qu'à 14 ou 15 ans l'adolescent n'est plus ado comme avant.