jeudi 14 décembre 2006

Vérité

"Je méprise mon hypersensibilité, qui a tant besoin d'être rassurée.
Il y a sûrement quelque chose d'anormal dans ma si grande envie d'aimer et d'être comprise."
Anaïs Nïn

2 commentaires:

melancolia a dit…

l'amour est une vague de tendresse enrobée de noblesse, ce sentiment de renaissance qui revit en toi, en moi, en nous, ce nouveau souffle qui te réjouis et qui à la fois t’horrifie.

Joy... a dit…

Fleur de Mélancolie,

On a beau définir l'amour, il nous échappe toujours.

J'ai choisi de publier l'expression de l'amour des autres, celle en qui je me reconnais un peu, peut-être pour fuir de parler de moi, de mes sentiments, parce que la mélancolie en moi s'est trasformée en amertume.

Merci Khaoula, j'apprécie ton blog, l'image que tu renvois de toi et j'espère te rencontrer bientôt