jeudi 14 décembre 2006

Sale temps

” Il y a des journées qui se cassent en mille morceaux impossibles à recoller, qui s’émiettent désespérément en petits détails de la vie quotidienne. Il manque à certaines journées le catalyseur qui leur donne la cohésion, qui les libère des petites irritations.”
Anaïs Nïn

1 commentaire:

melancolia a dit…

ainsi tout change ainsi tout passe ainsi nous memes nous passons helas sans plus laisser de trace sur cette barque ou nous glissons et ou tout s'efface "lamartine"