vendredi 16 février 2007

Encore une Joy... EnJoy

Vous avez connu Joy qui se cache derrière Anaïs Nïn, qui parle d'amour, sans passer le cap de publier dans le même registe que son idole.
Vous avez connu Joy, dans sa bulle rose, romantique, éprise de mots doux, crédule des grands sentiments et même des petits.
Musicalement, elle puisait dans ce même registre de la douceur avec des Sinatra, des cranberries, et quelques chansons françaises.
Elle vous a aussi montré un soupçon de son engagement, non pas pro-arabe, mais humanitaire.
Et voilà, la Joy éprise de son... la djette refoulée qui se livre... Dommage que ce n'est pas sa musique qu'elle édite en prime, mais, celle d'un technicien hors pair dont the man who sold his soul and he's now nothin' just someone lui a fait découvrir. Merci l'epouventable et au plaisir de mixer un son pour tes photos...

3 commentaires:

Emma Benji a dit…

Beurk
mais c quoi cette vidéo épouventable?????????????????

Joy... a dit…

C justement l'epouventable épouventail ki me l'a envoyé...
En fait, G voulu nuancer cette image trop fleur bleue que je commence à avoir.
Merci Pour ton intérêt :o)

adel a dit…

aphex!
trop cool
salut :)