vendredi 1 juin 2007

Un Maghreb... au coeur

Un Maghreb au coeur...
Un Maghreb au coeur d'une mondialisation qu'on dit impitoyable.
Une paille dans le tourbillon de l'intégrisme, des magouilles, des règlements de compte et des calculs qui n'ont jamais pris en compte les statistiques, juste certains comptes en banque.
Au coeur du Maghreb, nous vivons. Chacun de son côté, ancrés dans des pseudos différences, qu'on croyait si vrai.

Comme beaucoup de tunsieins, je ne sais plus dans quel cadre j'ai attrapé à mon enfance le virus de la différence tunisienne, de l'exception tunisienne, de l'identité tunisienne moitié francophone, moitié arabo-musulmane.
Pour moi, les algériens étaient des agressifs au sang chaud, les libyens, à force d'écouter les blagues, j'ai fini par y croire, jusqu'à en rencontrer un gros escroc dont l'intelligence dépasse de loin celle des tunisiens, les mauritanais ne savent pas profiter d'un pays vierge où on peut encore faire fortune plus facilement qu'ici, les marocains, je garde au coeur mille souvenirs de mon voyage au Maroc, il ya quelques années, des gens que j'aime naturellement, spontanément, comme ensorcelée.

Je ne sais quand est-ce que j'ai pris conscience que la différence n'est que fictive.

Je ne sais quand est-ce que mon oreille est tombée amoureuse de certaines voix maghrébines (surtout algériennes immigrées :o) , de certaines mélodies jusque là ignorées.

Je ne sais si ce qui nous éloignait était politique et ce qui nous rapproche est aussi politique.

Tout ce dont je suis sure est que je suis parfaitement convaincue de l'urgence de s'unir pour rattraper le temps perdu.

Pendant mes quelques années d'études de droit, j'ai pris de plus en plus conscience que nous n'sommes que des marionnettes adeptes du copier-coller.
Je ne sais ce qui motive au plus profond cette décision "populaire de s'unir", mais j'y adhère de tout coeur.
J'y adhère par conscience que l'union fait la force et que les États dits développés s'y sont précipités depuis des siècles.
Les Etats-Unis se sont unis depuis le 18 ème siècle, les Européens fiers de leurs différences, de leurs nations, séparés par des années de guerres massacrantes ont enterrés leurs haches depuis 1955, juste 10 ans après la fin de la deuxième guerre mondiale, et après l'occupation allemande de Paris, et ont signé le traité de Rome en 1955 instaurant la communauté économique européenne qui suite au traité de Maastricht en 1992 s'est transformée en Union Européenne. On a toujours été les derniers a adopté les bonnes résolutions, mais il n'est jamais trop tard.

Les pseudos différences culturelles ou linguistiques entre maghrébins ne seront jamais aussi immenses qu'entre un français et un allemand. Nous avons combattu la colonisation main dans la main, eux, ils se sont entre-tués au noms de leurs nations, et pourtant...

Je lisais l'autre jour, sur la blogo un avis pensant que "l'union des faibles les affaiblit encore plus". Je ne pense pas que les États américains s'équivalent de point de vue richesse, je ne crois pas que la Californie et l'Arkensas ou le Colorado ont le même poids économique, ni le même apport dans l'économie américaine, et pourtant...

Mon action ne s'arrêtera pas à ce 1er juin, j'ai les bras grand-ouverts et je ne suis pas encore prête à les refermer que pour serrer des frères et amis contre mon coeur.

Je sens naître dans mon coeur un Maghreb au grand coeur...



7 commentaires:

Téméraire V5.0 a dit…

Bravo pour cette note émouvante

LOUKA a dit…

oui bravoooo DJ.JOY
Trés jolie note du coeur.
maghreb forever!!

missarchi a dit…

Merci pour ta visite dans mon blog ;)
Cette journée pour le Grand Maghreb nous a permis de se connaître et de découvrir d’autre blogs maghrébins.
Je salue cette idée géniale, et je saisie l’occasion pour passer un grand bonjour à toute la blogosphère maghrébine.
NB : j’ai bcp aimé ton blog, Bonne continuation ;)

zied a dit…

je te remercie pour le commentaire;;;
w 7abbit ingoullek que illi il chark il awsat zada il fait partie de notre identité mais ces la colonisation qui a découpées tout l’orient ,et a cause d elle qu aujourd’hui il y a une différence entre le magreb et le proche orient .
ces la colonisation française qui a ,,unit,, le magreb et ces la colonisation anglaise qui a ,,unit ,, le proche orient

Omarino a dit…

Le rêve maghrebin...
c'est pas mal..
ça me parait une belle idée
un bon axe fédérateur..

sauf qu'il y a un petit problème..
Les gens ne croient plus à leur rêves..
ils ne font que survivre..
ils se contentent de vivre au jour le jour..

comme ci on n'a plus droit à des rêves fous..

la vie est devenue trop stéréotypée..
trop matérielle..
peut être qu'elle l'est depuis toujours.. je sais pas..
d'après ce que je vois le rêve tunisien est un rêve purement matériel : du fric, du fric et puis encore plus de fric..
mais c'est très bien ce que t'a écris.. du injecte de l'espoir dans nos pensées

Joy... a dit…

@ Tém & Louka: Mercii, j'ai aimé les votres aussi, j'espère que nous aurions l'occaz d'en débattre plus.

@missarchi & Zied: Elli yejma3na akther men ghneya (comme chnate le groupe de jeunes maghrébins), w akther men 7kéya. Je deviendrai une habituée de l'agrégateur marocain, inchallah.
G découvert des blogs libyens et mauritanais trop bien aussi.

@ omarino: C tellement vrai, on croit bcp moins à nos rêves. pourtant, je ne sais si je suis naive, mais je crois ke les maux de nos sociétés sont passagers et dus à une société en mutation.
So, il faut nous prendre en main, et chanter ak rage "J'irai au bout de mes rêves". C comme çà ke je fais moi pour mes petits rêves ou ambitions professionnelles.
En plus, j'ai l'intime conviction que cette fois, il y a une volonté politique qui se cache derrière le rêve du peuple.

khanouff a dit…

Bonjour,
Je pense aussi que les hommes sont les hommes et que les frontières ne changent rien à leur humanité. Nous partageons avec les peuples de la région plus que n’a de commun un français et un polonais ou un danois et un italien, donc espérant voir cette même famille réunie pour de bon.
Bonne journée et encore mille merci :)))